Prise d’otage au centre de psychiatrie légale d’Anvers

Le centre de psychiatrie d’Anvers.
Le centre de psychiatrie d’Anvers. - Belga

Au centre de psychiatrie légale d’Anvers, trois patients ont retenu deux infirmiers en otage pendant des heures jeudi soir et dans la nuit de jeudi à vendredi, indique le parquet d’Anvers. Les deux otages ont été libérés après négociations avec la police. Les trois preneurs d’otage seront présentés au juge d’instruction dans la journée de vendredi.

La prise d’otage a débuté jeudi vers 21h30. Deux soignants du centre ont été enfermés dans une chambre dont les fenêtres ont été scellées. Les deux victimes ont pu être libérées à l’issue d’intenses négociations menées par la police : la première vers 1h45 et la seconde aux environs de 4h30. Toutes deux sont saines et sauves.

Les preneurs d’otage sont âgés de 24, 35 et 44 ans. Ils comparaîtront dans la journée devant le juge d’instruction. Le centre de psychiatrie légale d’Anvers accueille 182 patients, tant des hommes que des femmes ayant commis des faits punissables -mais n’ayant pas leur place en prison- en raison d’un trouble psychique.

Sur le même sujet
Système judicaire
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous