Accueil Économie Entreprises

Accord à Brussels Airlines: 75% des emplois préservés

L’accord préserve 75 % des emplois, répartis de manière égale entre les services, souligne la direction.

Temps de lecture: 2 min

La direction de Brussels Airlines annonce vendredi dans un communiqué avoir conclu un accord avec les partenaires sociaux sur la restructuration. L’accord préserve 75 % des emplois, répartis de manière égale entre les services, souligne la direction. Un accord de principe avait déjà été trouvé mercredi. Il a été officiellement signé en conseil d’entreprise vendredi.

Quelque 1.000 emplois sur 4.000 sont menacés au sein de la compagnie aérienne. Cette réorganisation misera autant que possible sur les départs volontaires et la prépension afin de limiter les licenciements secs. Pour les employés qui quittent l’entreprise, Brussels Airlines propose un « outplacement » pendant 12 mois pour les aider dans leur transition de carrière, précise la compagnie.

« Je tiens à remercier les représentants syndicaux d’avoir franchi cette étape cruciale avec nous. En mettant en œuvre notre plan de redressement, nous commençons à construire une compagnie aérienne financièrement saine qui deviendra d’abord plus petite et structurellement rentable avant de connaître à nouveau une croissance. Cela créera des perspectives pour ses employés, ses clients et ses partenaires », a commenté Dieter Vranckx, CEO de Brussels Airlines, cité dans un communiqué.

La signature a été confirmée de source syndicale. « La première phase de la loi Renault sur les restructurations est ainsi terminée », a expliqué le représentant du syndicat libéral, Filip Lemberechts. « La direction informera le personnel dans les prochains jours. »

Une conférence de presse sur cet accord est prévue ce vendredi à 16h00.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par DE WOLF Jean, vendredi 26 juin 2020, 17:44

    Passée à la trappe la proposition d'un travail à temps partiel avec réduction de rémunérations pour cetaines catégories du personnel ? Comment les syndicats l'ont-ils défendue ? Et notre ministre compétent ? Cela mériterait un peu d'analyse de la part de notre journal de référence.

  • Posté par Propronet Juste, vendredi 26 juin 2020, 17:16

    Voyons le côté positif des choses : 3000 emplois sauvés.

  • Posté par Schmetz Bernadette , dimanche 28 juin 2020, 11:53

    Pour combien de temps ?

  • Posté par Biot Philippe, vendredi 26 juin 2020, 16:20

    C'est une fameuse restructuration! Pour retrouver un boulot, les pilotes et les hôtesses vont avoir beaucoup de mal.

  • Posté par Bartet Guy, vendredi 26 juin 2020, 15:55

    Le titre me laisse perplexe. On s'émouvait de voir licencier 25% du personnel (1.000 sur 4.000). Et maintenant on triomphe parce qu'on sauve 75% du personnel. Cela revient pourtant au même. Comme quoi il suffit de présenter les mêmes faits sous une forme différente pour passer de la catastrophe à la victoire.

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs