Accueil Monde Europe

Pologne: «Le véritable enjeu, c’est l’avenir de la démocratie»

Les électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche pour élire leur président dans un vote retardé par la pandémie et crucial pour l’avenir du gouvernement conservateur nationaliste. Le président sortant Andrzej Duda part favori mais l’issue du scrutin reste incertaine.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En se résignant, pour cause de pandémie, à reporter en dernière minute l’élection présidentielle initialement prévue le 10 mai, les autorités polonaises ont certes permis de réduire les risques de contamination, de faible participation et de difficultés logistiques, mais elles n’ont pas dissipé tous les doutes affectant la régularité du scrutin dont le premier tour aura lieu ce dimanche 28 juin.

La décision même du report, résultat d’un accord politique entre deux factions de la coalition gouvernementale, est illégale aux yeux de nombreux juristes. Andrzej Zoll, ancien président de la Commission électorale nationale et de la Cour constitutionnelle, rappelle ainsi qu’en vertu de la Constitution polonaise, « le seul moyen légal d’annuler ou de reporter des élections est le déclenchement de l’état de catastrophe naturelle ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Wlodarczyk Magdalena , dimanche 28 juin 2020, 10:12

    Monsieur Su, vous manquez d'objectivité et vous ne representez que le côté libéral dans cette article, alors franchement parler de démocratie...

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs