Accueil La Une Opinions

Le rêve fou de Léopold II

Même si les citoyens de ce petit pays dont il allait devenir le Roi n’avaient d’autre ambition que de vaquer à leurs affaires et qu’aucun d’entre eux n’aurait jamais songé à émigrer, Léopold de Saxe Cobourg Gotha n’en démordait pas : « A la Belgique, il faut une colonie ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 9 min

En février 1860, à l’occasion de son 18e anniversaire, celui qui est encore duc de Brabant prononce son premier discours devant le Sénat. Il cite l’exemple de la Hollande et rappelle les bénéfices réalisés par la Compagnie des Indes orientales, dont les dividendes vont jusqu’à 22 %.

Le jeune homme s’intéresse donc aux Indes néerlandaises, à Java, il énumère les avantages que l‘Angleterre retire de l’Inde, rêve d’envoyer des troupes belges en Chine, voire au Japon, se fait éconduire par les Hollandais auxquels il propose de racheter une partie de Bornéo.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Carte blanche Un #Metoopolitique très politicien.nes

L’ancienne codirectrice de l’Autorité de protection des données Charlotte Dereppe réagit à la carte blanche signée par 121 femmes (élues de tous partis, collaboratrices, attachées parlementaires…), publiée le 24 novembre sur le site du « Soir ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs