Elections municipales 2020 en France: comment ça marche? Mode d’emploi

Elections municipales 2020 en France: comment ça marche? Mode d’emploi
BelgaImage

La France est de retour aux urnes. Ce dimanche 28 juin, date du deuxième tour des municipales, seize millions d’électeurs sont appelés à voter. Ils vont désigner des conseillers municipaux, qui choisiront à leur tour le maire lors du premier conseil municipal qui suit les élections. Au total, le scrutin n’a pas livré son verdict dans environ 5.000 communes, principalement les plus grandes du pays.

La victoire a été acquise au premier tour pour chaque liste ayant recueilli la majorité des suffrages exprimés (50 % des voix plus une). Au second tour, seules les listes qui ont obtenu moins au moins 10 % des voix sont autorisées à se présenter. Cette situation donne parfois lieu à des alliances, car certaines listes peuvent fusionner avec d’autres ayant obtenu au moins 5 % au premier tour. Cette année, LR et LREM se sont par exemple alliés à Strasbourg, et un « front républicain » (LR, LREM, écologistes) s’est formé à Perpignan afin de faire barrage à Louis Aliot (Rassemblement national).

Paris, Lyon et Marseille sont soumises à des dispositions spécifiques. Dans les trois plus grandes villes de France, l’élection se fait par secteur. A noter par ailleurs que d’autres spécificités existent pour les communes de moins de 1.000 habitants.

Les Belges peuvent participer

Comme les autres ressortissants des Etats membres de l’Union européenne, les Belges peuvent voter. Ils sont même autorisés à se présenter s’ils remplissent les conditions suivantes : disposer de la qualité d’électeur, c’est-à-dire figurer sur une liste électorale complémentaire municipale ou remplir les conditions pour y figurer ; être âgé de dix-huit ans accomplis au plus tard le samedi 14 mars 2020 ; jouir de leurs droits d’éligibilité en France et en Belgique ; avoir leur domicile réel ou une résidence continue en France depuis six mois au moins.

A l’inverse des Français, à qui s’appliquent des obligations relativement similaires, ils ne peuvent pas être élus maire ni adjoint.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous