Elections Muncipales 2020: Paris, le trophée manqué pour LREM

Anne Hidalgo (en noir)
Anne Hidalgo (en noir) - Photo News

La socialiste Anne Hidalgo (29,3 % au premier tour) est assurée de rempiler à la mairie de la capitale, qu’elle dirige depuis 2014. Si La République en marche a un temps espéré lui ravir le trophée, elle a déchanté. Après le retrait de Benjamin Griveaux, tombé après la révélation d’une vidéo sexuelle, Agnès Buzyn (17,2 % au premier tour) n’a pas réussi à ranimer une campagne d’autant plus mal partie qu’elle était aussi entachée par la dissidence du mathématicien Cédric Villani. On a même cru que l’ex- ministre jetterait l’éponge après le premier tour. Elle s’était alors confiée au journal Le Monde pour décrire ces élections comme une « mascarade », en pleine épidémie de Covid.

Quant à la droite, elle a cru un moment pouvoir créer la surprise après la campagne très offensive de Rachida Dati (22,7 % au premier tour). Mais l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, arrivée trop loin derrière la favorite au premier tour, ne devrait plus pouvoir inverser la tendance. D’autant que la crise sanitaire pourrait avoir renforcé la cote des édiles sortants, ceux-ci ayant été en première ligne pour leurs administrés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous