Accueil Société

Trois quarts des traceurs wallons ont reçu leur préavis

Il n’y pas assez de travail de suivi des personnes infectées.

Temps de lecture: 1 min

Sur les 400 personnes engagées à la mi-mai pour assurer le tracing wallon, il n’en restera plus qu’un quart au premier juillet. Et 40 au premier août, si l’extinction de l’épidémie se confirme, indiquent samedi les journaux de Sudpresse. Il n’y a en effet pas assez de travail de suivi des personnes infectées.

Selon Sudpresse, les préavis viennent de tomber en masse dans les deux principaux call-centers chargés du tracing wallon. Chez Ikanbi à Loncin et Call Excell à Liège, mais aussi dans les centres régionaux et les mutuelles. Le Centre National de Sécurité avait ordonné aux Régions d’engager des centaines d’intérimaires en vue d’assurer le fameux tracing du coronavirus.

À lire aussi Profession: traceur de coronavirus

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Ameryckx Philippe, samedi 27 juin 2020, 15:17

    Ouf , enfin débarrassé de ces parasites suiveurs ( sans doute très rouge; mutualités et autres organes sociaux) .

  • Posté par De Villers Léopold, samedi 27 juin 2020, 17:24

    n'importe quoi!

  • Posté par Chalet Alain, samedi 27 juin 2020, 9:49

    Mauvais timing: on devra bientôt les ré-engager.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko