Coronavirus: la barre des 10 millions de cas devrait être atteinte la semaine prochaine, selon l’OMS

Coronavirus: la barre des 10 millions de cas devrait être atteinte la semaine prochaine, selon l’OMS
Photo News

La pandémie de Covid-19 progresse dans le sud des États-Unis, en Amérique latine mais aussi en Inde, tout en menaçant de repartir en Europe où la population est appelée à la vigilance. « Nous avons un problème grave dans certaines zones », a déclaré le docteur Anthony Fauci, l’expert le plus écouté du gouvernement américain sur la pandémie, faisant allusion au sud et à l’ouest du pays. Les chiffres de contamination y sont en hausse constante.

Le vice-président Mike Pence a quant à lui annoncé que le dernier bilan journalier avait atteint un niveau très élevé, dépassant les 40.000 cas. Le Texas, un des premiers États américains à avoir rouvert son économie, a ainsi suspendu le processus et ordonné vendredi la fermeture des bars. Et la Floride a interdit la vente d’alcool dans les bars.

La contagion progresse dans 30 des 50 États américains, notamment dans les plus grands et les plus peuplés du sud et de l’ouest : la Californie, le Texas et la Floride. En Floride, le nombre d’infections a explosé en juin après la fin du confinement. Et la maladie touche surtout les jeunes : l’âge moyen des personnes infectées est de 33 ans, contre 65 il y a deux mois. « J’ai 25 ans, je ne pense pas que j’aie besoin de m’inquiéter » fanfaronne Mike Oliveira en buvant une vodka à minuit face à la mer.

Près de 500.000 morts dans le monde

Au total, la pandémie a fait au moins 494.337 morts dans le monde depuis que la Chine a fait officiellement état de l’apparition de la maladie en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi à 11h00 GMT. La barre des dix millions de cas devrait être franchie la semaine prochaine, selon l’OMS.

L’Inde de son côté a dépassé 500.000 cas de coronavirus, a annoncé samedi le gouvernement, avec un record de quelque 18.500 en une journée. Le pays pourrait enregistrer son millionième cas courant juillet. « Contrairement à la Chine, où la pandémie était relativement plus concentrée, autour de Wuhan et de quelques autres villes, l’Inde a une diffusion plus étendue qui rend les choses un peu plus compliquées pour le système de santé », a expliqué à l’AFP Anant Bhan, un expert en santé publique.

Pour mettre au point les tests, vaccins et traitements, l’OMS a évalué vendredi à plus de 30 milliards de dollars les fonds nécessaires, à la veille d’une conférence des donateurs. A ce jour, 3,4 milliards de dollars ont été promis.

Samedi se tiendra aussi un grand concert virtuel : des mégastars comme Shakira, Coldplay, Usher ou Justin Bieber se mobiliseront pour soutenir la collecte de dons dans la recherche médicale contre le Covid-19. De nombreuses Marches des Fiertés ayant été annulées ou reportées dans le monde en raison de la pandémie, la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bis et trans) prévoit quant à elle samedi de nombreuses festivités en ligne pour la Gay Pride 2020.

Une « Global Pride » promet ainsi de faire vivre l’esprit de l’événement, avec une fête spéciale diffusée en direct sur internet pendant 24h. Après les Etats-Unis (124.732 décès pour plus de 2,3 millions de cas), c’est le Brésil qui a subi le plus de décès (55.961). Le président Jair Bolsonaro continue d’y alimenter la polémique, ayant fait appel d’une décision d’un juge qui le contraint à porter un masque en public.

En Argentine, le président Alberto Fernandez a annoncé vendredi un durcissement des mesures de confinement à Buenos Aires et dans sa périphérie du 1er au 17 juillet, face à l’augmentation des cas. À l’inverse, le Pérou, deuxième pays le plus touché d’Amérique latine, va déconfiner mardi sa capitale Lima, où l’épidémie ralentit.

En Europe, les habitants sont tentés de tourner la page malgré la menace d’une reprise des contaminations. Les pays européens doivent se prononcer sur une proposition de liste d’une quinzaine d’Etats dont les voyageurs seront admis dans l’Union au 1er juillet, qui exclut les Etats-Unis et qui inclut la Chine sous condition. Cette liste a été élaborée lors d’une réunion des ambassadeurs des pays de l’UE et de l’espace Schengen vendredi soir.

L’OMS s’inquiète d’une accélération de la contamination en Europe

L’OMS s’inquiète d’une accélération de la contamination dans onze pays d’Europe. L’Ukraine a notamment enregistré 1.109 cas vendredi, un record qualifié de « vague grave » selon les autorités. Drones de surveillance et espaces réservés selon l’âge : en Espagne bien que la pandémie soit sous contrôle les stations balnéaires se préparent à cohabiter avec le virus tout l’été. « Il s’agit de concilier confort et détente tout en se trouvant dans un environnement sûr », explique Jaume Dulset, le maire Lloret de Mar, sur la côte catalane.

Le Danemark a quant à lui décidé de créer 150 places supplémentaires de service militaire pour les jeunes dont les plans de premier emploi, de stage ou d’études à l’étranger sont victimes de l’épidémie. « Nous savons que beaucoup de jeunes ne savent pas trop quoi faire en ce moment, et nous voulons qu’ils saisissent les offres de l’armée » a expliqué la ministre de la Défense Trine Bramsen.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous