Négociations fédérales: «Certains minimisent les propos de Gwendolyn Rutten» sur la N-VA, regrette Ahmed Laaouej

Négociations fédérales: «Certains minimisent les propos de Gwendolyn Rutten» sur la N-VA, regrette Ahmed Laaouej
Photo News

Le chef de groupe du PS à la Chambre, Ahmed Laaouej, a appelé lundi à la formation d’un « front démocratique » contre l’extrême droite et demandé au trio Lachaert-Coens-Bouchez de « clarifier leur attachement aux valeurs démocratiques » face à « l’ambiguïté structurelle » de la N-VA vis-à-vis du Vlaams Belang.

« Certains minimisent les propos de Gwendolyn Rutten », a regretté M. Laaouej sur Bel-RTL, trois jours après la révélation par l’ex-présidente de l’Open VLD que la N-VA avait fait l’an dernier une « offre généreuse » pour former un gouvernement flamand avec le parti d’extrême droite.

L’actuel président de l’Open VLD, Egbert Lachaert, avait réagi en jugeant que « le passé est le passé », tandis que le chef de groupe du CD&V à la Chambre, Servais Verherstraeten, a dit douter de la réalité d’une telle offre.

Ahmed Laaouej en appelle à « un vrai front des démocrates pour faire reculer l’extrême droite ».

« Aujourd’hui, ceux qui sont à la manœuvre pour former un gouvernement fédéral doivent clarifier leur attachement aux valeurs démocratiques, aux libertés individuelles et aux droits fondamentaux », affirme le président du PS bruxellois en citant le trio des présidents de l’Open VLD, du CD&V et du MR.

Il constate depuis plusieurs années des discours « aux relents d’extrême droite » dans le chef de certains membres de la N-VA, sur le terrain des libertés individuelles et fondamentales, dans les attaques contre les syndicats, les ONG ou les personnes d’origine étrangère. « Il faut clarifier les positions vis-à-vis de cette ambiguïté structurelle de la N-VA ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous