Accueil Belgique

Crise des migrants: «La Belgique doit faire preuve de courage politique»

Le CIRÉ (Coordination et Initiatives pour Réfugiés et Etrangers) dénonce l’accord que l’UE pourrait conclure avec la Turquie jeudi et vendredi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’accord que l’Union européenne pourrait conclure avec la Turquie sur la question des réfugiés est « un marchandage illégal, irresponsable et indigne des valeurs européennes », estime mercredi le CIRÉ (Coordination et Initiatives pour Réfugiés et Etrangers).

La Turquie, un « pays sûr » ?

Le Premier ministre, Charles Michel, participera jeudi et vendredi à un sommet européen qui devrait entériner cet accord, dont l’objectif est de tarir l’afflux de migrants sur les côtes grecques. Ankara a notamment proposé d’accepter le retour de tous les migrants entrés illégalement en Grèce, y compris des réfugiés syriens, même si pour cette catégorie, l’UE s’engagerait à reprendre par des voies légales autant de Syriens directement depuis le territoire turc qu’elle en a renvoyé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs