Il est normal qu’il y ait une augmentation du nombre de cas de coronavirus chez les enfants, explique Steven Van Gucht

Il est normal qu’il y ait une augmentation du nombre de cas de coronavirus chez les enfants, explique Steven Van Gucht

Sciensano met de nouveau à jour quotidiennement le nombre de nouveaux cas de coronavirus ainsi que la tendance par rapport à la semaine précédente.

Au total, 61.361 personnes se sont révélées positives au coronavirus depuis le début de l’épidémie. Ces dernières 24 heures, Sciensano fait état de 66 nouveaux cas.

La moyenne des infections journalières est en baisse de 8 % par rapport à la semaine dernière (de 89,9 cas par jour à 83 cas par jour).

Augmentation de cas chez les enfants

Une augmentation du nombre de cas est constatée dans la tranche des enfants de 0 à 9 ans. « Début juin, il y avait 30 cas par semaine, dans la semaine du 15 juin, il y en a eu 47 », explique M. Van Gucht. « Nous parlons en chiffres absolus de faibles nombres, nous parlons de quelques dizaines de cas dans tout le pays », ajoute-t-il immédiatement.

Le fait qu’il y ait plus d’enfants dans les statistiques est logique car, contrairement au passé, ils sont maintenant testés. « Si des enfants sont malades à l’école, il sera décidé de les tester. Dans le passé, nous leur aurions demandé de rester à la maison », explique M. Van Gucht.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous