Accueil Médias

Pas d’augmentation de la pression publicitaire à la télé

Le projet de décret transposant la directive sur les services médias audiovisuels est pratiquement finalisé. Passage en revue des grands choix politiques effectués à cette occasion

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

C’est la réforme la plus importante en matière de politique média de cette législature. Ce jeudi, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles devrait examiner en première lecture un texte modifiant en profondeur le décret régissant les services de médias audiovisuels (SMA) comme la télé et la radio. Il transpose pas moins de trois directives européennes : la directive SMA, le Code des communications électroniques et la directive « accessibilité ». Nous avons pu nous procurer l’avant-projet de décret rédigé par le cabinet de la ministre des Médias, Bénédicte Linard (Ecolo), et qui est susceptible d’encore évoluer puisqu’il fait actuellement l’objet de négociations en intercabinet. Tour d’horizon des principales nouveautés.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jehin André, vendredi 3 juillet 2020, 11:34

    L’abus de la pub est désagréable et n'apporte rien quand à la qualité des programmes il suffit de voir la médiocrité des programmes de RTL. Si la réduction ou la surpression de la pub est maintenue selon l’appartenance du média, privé ou publique, il serait logique d'imposé un système soit des subsides publiques soit la publicité mais un média ne pourrait pas cumuler. Les subsides avec des deniers publiques devraient être associé à des règles comme la qualité des programmes, un minimum de production propre ou en association comme avec France TV, la programmation de séries ou de films majoritairement francophone ou européen, le soutien à la culture régionale, etc.. Il faudrait expliqué pourquoi des fleuves de publicités sur certaines chaînes en ce y compris de chaînes privé étrangères est admis et pas sur une chaîne dite publique. Reste qu'il doit être maintenu la possibilité d'utiliser le sponsoring d'émission.

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs