Accueil Société

Les «regrets» du Roi sur la colonisation: une très lente reconnaissance

Les ex-puissances coloniales ont quelque peine à assumer leur passé et à présenter regrets ou excuses pour leurs actions les moins glorieuses.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 3 min

Le passé colonial des puissances européennes a longtemps été un sujet tabou. Mais depuis le début du XXIe siècle, les demandes d’excuses ou d’actes concrets de réparation – comme la restitution d’objets culturels ou patrimoniaux, par exemple – se font plus pressantes. Et lentement, les mentalités évoluent dans les anciennes métropoles. Ce mardi, jour de l’anniversaire de l’indépendance du Congo, le Roi Philippe a exprimé ses «regrets» pour les « actes de cruauté », les « humiliations » et les « souffrances » subies sous le règne de Léopold II mais également lors du Congo belge.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Delpierre Bernard, mercredi 1 juillet 2020, 17:02

    @elom edith, entre le Congo d'hier (donc de la colonisation ) et d'aujourd'hui, il y a eu l'indépendance depuis soixante années , durée de temps suffisante pour changer de direction et apporter au peuple ce dont il a été privé sous la botte coloniale. Que constate -t-on, le pillage à connotation tribale a été érigé en vertu suprême de Mobutu à Kabila et les infrastructures crées par les Belges ont été dans le meilleur des cas soit abandonnées soit détruites...S'il est vrai qu'entre-temps , l'épisode Lumumba a été brutalement et scandaleusement interrompu avec l'aide de mercenaires belges mais que l'on regarde les résultats des autres pays africains ayant connu l'expérience marxiste , de Sékou Touré à Mugabe, on est effrayé par l'effondrement des résultats économiques (et je ne parle pas de l'humanitaire!!!).. et donc gageons , même si l'assassinat de Lumumba fût une horreur , que le résultat avec lui eût été pareil. En conclusion, pourquoi tant de ressortissants de ces pays, qui se comportent en parangons de la dénonciation du colonialisme, tiennent tant à vivre au milieu de leurs tyrans, n'est-ce pas incompatible au regard d'une occupation coloniale qui n'aurait rien apporté de positif. ..Posez- vous la question et vous aurez la réponse.

  • Posté par Raurif Michel, mardi 30 juin 2020, 17:30

    Le Roi n'aurait jamais dû prononcer les regrets .Des regrets pourquoi ? Leur avoir apporté la Civilisation ? Mais, au fait, pourquoi tout les noirs veulent'-t'-ils tous venir vivre dans ce pays qui les a tant martyrisés, battus, humiliés affamés pourquoi ? Masochisme ?

  • Posté par elom edith, mercredi 1 juillet 2020, 0:16

    Monsieur La RDC ne s'est jamais relevée du pillage,des tortures,du travail forcé.Les bases pourris n'ont jamais été analysées,il vous faut étudier la corrélation entre le Congo d'hier et d'aujour'hui afin de pouvoir trouver des réponses à vos questionnement.

  • Posté par jourdain Claude, mardi 30 juin 2020, 18:23

    Vos remarques sont pertinentes M. Raurif. Question à laquelle on ne reçoit jamais de réponse. Et cela vaut aussi pour les personnes originaires de l'Afrique, du Nord au Sud, de l'Asie Mineure et du Moyen Orient.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs