Coronavirus - SAS lève plus d'un milliard d'euros pour sa recapitalisation

Soutenu par les Etats suédois et danois - ses deux principaux propriétaires - et la Fondation Knut et Alice Wallenberg contrôlée par la riche famille suédoise, le plan comprend, entre autres, une émission d'actions et de titres hybrides pour ses principaux propriétaires et la conversion d'obligations.

Frappée de plein fouet par l'épidémie de Covid-19 à l'image d'un secteur aérien sinistré, SAS, qui a mis en congé environ 90% de ses salariés mi-mars, a annoncé depuis fin avril son intention de supprimer 1.900 postes à temps plein en Suède, 1.300 en Norvège et 1.600 au Danemark, soit 40% de ses effectifs.

Mi-juin, SAS disait avoir besoin de "12,5 milliards de couronnes de nouveaux financements dans le cadre du plan de recapitalisation" et la Suède et le Danemark travaillaient à renflouer la compagnie.

Le transporteur, qui prévoit de rétablir ses fonds propres à hauteur de 14,25 milliards de couronnes, table sur un retour de la demande à son niveau pré-Covid-19 "pas avant 2022".

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous