Cérémonie d’hommage aux victimes du coronavirus, le 28 juin dernier au cimetière de Bergame
: le président Sergio Mattarella insiste sur la nécessité de «
réfléchir aux erreurs qui ont été commises
».
Pendant plus de 3 mois, les équipes hospitalières du pays ont été soumises à un stress considérable, qui s’est répercuté aussi sur la vie privée des soignants.
MSF general
L’hôpital Erasme.
d-20180606-3MKZCZ 2018-11-20 16:47:39
Les chances de succès d’une opération chirurgicale sont plus grandes si les patients font l’objet d’un suivi médical, nutritionnel et psychologique avant et après l’intervention.
Belgaimage
Le conseil médical de Brugmann «
regrette avoir été mis sous pression afin de prendre cette décision dans l’urgence, juste avant les vacances d’été, dans un contexte sanitaire sans précédent
». © BELGA / NICOLAS MAETERLINCK
B9722272793Z.1_20200118142504_000+GRFFAR12B.1-0
Maggie De Bock
dirigeants de la société luxembourgeoise Avrox©DOMINIQUE DUCHESN (2)
dirigeants de la société luxembourgeoise Avrox©DOMINIQUE DUCHESN (2)
FRANCE-HEALTH-VIRUS-THEATRE
d-20200524-GGA4EF 2020-05-24 19:34:42
d-20200407-GFTJ86 2020-06-21 21:21:12
«
Nous étions hypnotisés, drogués par le coronavirus. Nous sommes devenus vieillissants, froussards et narcissiques.
»
PHOTONEWS_10872710-021
Chroniques Chronique

Bain de bulles

Micheline, infirmière fait partie de l’équipe belge venue tester les Italiens.
d-20200124-3YG4ZU 2020-03-29 23:42:30
Paul Magnette, lors de ses consultations.