Tracing: les femmes plus efficaces que les hommes, selon une étude

Tracing: les femmes plus efficaces que les hommes, selon une étude
AFP.

Lorsqu’elles doivent entrer en contact avec une personne chargée du tracing, les femmes sont plus efficaces que les hommes pour restituer les contacts qu’elles ont eus. C’est ce qu’il ressort d’une étude de l’UAntwerpen. Près de 50 % des femmes arrivent à donner le nom de tous leurs contacts personnels. Chez les hommes, ce pourcentage chute à 35 %.

Par ailleurs, la volonté de partager les données dépend de la situation financière. Tous les répondants ne sont pas aussi enthousiastes à l’idée de collaborer s’ils sont appelés par une personne chargée du tracing. « 30 % des personnes qui disent avoir des difficultés financières ne veulent pas partager les données de collègues. Ce pourcentage est de 25 % en ce qui concerne les amis ou la famille. Pour les personnes plus à l’aise financièrement, ce pourcentage est de moins de 10 % », conclut l’étude.

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous