Le groupe Air France veut supprimer plus de 7.500 postes d'ici fin 2022 (syndicats)

Au sein de la compagnie Air France, les suppressions de postes, exprimées en ETP (équivalents temps plein), passeront par des départs naturels non remplacés (environ 3.500) et par des départs volontaires pour l'essentiel, même si, de mêmes sources, des départs contraints ne sont pas exclus pour le personnel du réseau court-courrier. Ces chiffres doivent être présentés officiellement aux organisations syndicales lors de comités sociaux et économiques (CSE) prévus vendredi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous