Accueil La Une Culture

Pourquoi revenir en arrière?

On redécouvre une approche plus en accord avec le concept même de série, qui avance un épisode à la fois. Ça s’explique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 4 min

Aujourd’hui, Netflix n’est plus seule à décider de la forme que doit prendre la VOD, les règles s’apprêtent de nouveau à changer. Finie l’ère du « binge-watching » ? En tout cas, Disney +, comme, semble-t-il, Apple TV et HBO Max, prône une approche plus en accord avec le concept même de série, qui avance un épisode à la fois. Netflix elle-même se rétracte, et refuse désormais qu’on l’assimile au « binge-watching ». Pourtant, avec ses 167 millions d’abonnés dans le monde, on ne peut pas dire que la machine Netflix ne tourne pas à plein régime. Alors pourquoi faire marche arrière ? Trois raisons potentielles.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Les 30 livres de 2022 à ne pas rater

C’est un exercice évidemment totalement subjectif. Etablir un top 30, un best of, élire les meilleurs de l’année, que ce soit des livres, des musiques, des films, des expos, c’est périlleux. Mais l’équipe des Livres du Soir s’est lancée dans l’aventure. Il en ressort trente propositions de livres qui nous semblent indispensables. Plus cinq de livres belges qui le sont tout autant. Amusez-vous !

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs