De numéro deux à numéro un, le vice-amiral Michel Hofman désigné comme prochain chef de la Défense

De numéro deux à numéro un, le vice-amiral Michel Hofman désigné comme prochain chef de la Défense

Michel Hofman sera le nouveau chef de la défense. Le vice-amiral de 59 ans est l’ancien commandant de la marine et le sous-chef de la défense depuis juin 2007. De numéro deux de l’armée, il passe numéro un.

Hofman était le seul francophone parmi les candidats, mais il est parfaitement bilingue. Il est né à Ostende en 1961 et a commencé sa formation à l’École royale militaire en 1978.

Jeune officier, il a occupé divers postes à bord d’unités de lutte contre les mines. En 1985, Hofman a commandé le « Oudenaerde ». Après sa formation aux Pays-Bas, il a commencé une première période à bord des frégates E-71 en 1987 en tant qu’officier opérationnel et navigateur. Cette période s’est achevée par un déploiement dans la région du Golfe lors de l’opération « Bouclier du désert » (Desert Shield/Storm).

Sa carrière opérationnelle s’est poursuivie entre 1991 et 1997. Il a notamment été commandant en second à bord de la frégate Westdiep et officier des opérations du personnel de l’escadron permanent de l’OTAN dans l’océan Atlantique. Il est ensuite devenu l’assistant militaire du chef d’état-major de l’époque, Willy Herteleer, tout comme il venait de la marine, et a travaillé sur le document de vision pour le ministère de la Défense.

Par la suite, Hofman a rejoint la direction de la division des opérations au sein du département des opérations et de la formation de l’état-major de la Défense. Une dernière mission à bord a eu lieu à l’automne 2010, alors qu’il était adjoint au commandant de la force Eunavfor Atalanta au large des côtes somaliennes dans le cadre de la lutte contre la piraterie.

Ce déploiement a été suivi de sa nomination au poste de commandant de la composante navale. Le 6 mai 2015, il a quitté le commandement de la marine pour rejoindre le département des opérations et de la formation, d’abord comme adjoint aux opérations, puis comme chef d’état-major adjoint des opérations et de la formation. Depuis le 26 juin 2016, Hofman est vice-amiral. Un an plus tard, il devient vice-chef de la défense, sous la direction de son prédécesseur Marc Compernol. A partir du 10 juillet, il sera le numéro un de l’armée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous