Accueil Monde Afrique

«Regrets» du Roi sur la colonisation: à Kinshasa, entre satisfaction et demandes de réparations

Au-delà des discours, les Congolais, plutôt satisfaits, attendent aussi des actes…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Même si, à Kinshasa les propos du roi Philippe sont passés quelques coudées au-dessus des préoccupations de l’homme de la rue, confronté à une crise économique, sanitaire et politique, ils ont fait l’unanimité au sein de la classe politique qui se souvient encore de l’indépendance manquée de 1960.

Dans son allocution prononcée la veille du 60e anniversaire de l’indépendance, le président Tshisekedi a appelé la Belgique et le Congo à réécrire l’histoire de la colonisation « afin qu’elle soit racontée à nos enfants en RDC ainsi qu’en Belgique sur la base d’un travail scientifique réalisé par les historiens des deux pays. » Il a aussi rappelé « la relation forte qu’il a pu vivre personnellement lors de mon exil en Belgique, mon autre Congo… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

30 Commentaires

  • Posté par NO JJ, mercredi 1 juillet 2020, 12:11

    Et encore quoi ?

  • Posté par Michiels Laurence, mercredi 1 juillet 2020, 10:08

    La Belgique a déjà beaucoup dépensé au Congo, avant et après l'indépendance ! On ne refait pas l'histoire...

  • Posté par Linard Robert, mercredi 1 juillet 2020, 0:05

    Ils auraient dû présenter d'emblée la facture, ainsi cela aurait clairement fait comprendre pourquoi ce soudain battage médiatique si spontané a surgi de nulle part au mîlieu du covid, de la crise économique qui nous attend et de la formation d' ùn gouvernement.

  • Posté par Biot Philippe, jeudi 2 juillet 2020, 15:08

    Le plus étonnant, ce n'est pas de retourner 100 ans en arrière avec LéopoldII. Le plus choquant c'est que personne ne parle d'aujourd'hui et surtout de demain. Quelle est la situation au Congo en juin 2020? Ques projets? Quels moyens? Avec qui? Avec quel argent?

  • Posté par Surmont Willy, mardi 30 juin 2020, 22:55

    Réparations financières?? Que la Grande-Bretagne , première exploiteuse de la moitié de la terre au 19ème et 20ème siècle montre l'exemple! Ensuite la France, et, remontons le temps, l'Espagne et le Portugal! Le passé est le passé, les regrets, c'est très bien, mais la responsabilité?? Nous n'étions nés à pas à cette époque, en quoi devons-nous nous excuser et payer pour un passé dont nous ne sommes pas responsables? Nous ne referons pas l'Histoire et Dieu sait si elle est riche en exploitations humaines et en cruauté! Même à l'heure d'aujourd'hui, des exactions persistent, comme les Palestiniens devant subir l'humiliation quotidienne du dernier colonisateur existant, les Ouygours en Chine, les Kurdes en Turquie... Regardons en avant, vers l'avenir et évitons les erreurs du passé!

Plus de commentaires

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs