Skeyes reçoit une bouée de sauvetage d'Eurocontrol (PRESS)

Skeyes est rémunéré par les compagnies aériennes, mais comme ces dernières n'avaient pratiquement pas de vols à leur programme pendant la crise, elles ont gelé ces paiements. En conséquence, Skeyes avait perdu 100 millions d'euros de revenus à la fin du mois de mai. Les coûts fixes se sont quant à eux maintenus.

Le prêt d'Eurocontrol apporte un peu d'air, mais cela ne sera pas suffisant. L'entreprise est toujours en négociation avec le gouvernement au sujet d'aides d'État et chercherait à obtenir 125 millions d'euros. Un accord serait proche.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous