Accueil Société

Mère Teresa, pas si Sainte que ça…

Depuis les années 90, des enquêtes révèlent un visage de Mère Teresa plutôt éloigné de la figure auréolée qu’on lui connaît… Pourtant, la petite sœur de Calcutta continue d’incarner une icône de bonté. Une « rock star » de l’Eglise pour redorer l’image écornée de l’Institution ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 8 min

La bonté incarnée. Spontanément, c’est l’idée qui s’impose à l’esprit de tout un chacun, catholique ou non, croyant ou non, lorsqu’est évoquée la personnalité de Mère Teresa. La confirmation de sa future canonisation, dont la date a été fixée au 4 septembre prochain, entérine encore davantage cette image devenue quasiment intouchable…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Christiane JOTTRAND, jeudi 17 mars 2016, 10:49

    Rien de neuf, pour Mère Teresa, les pauvres avaient leur rôle et leur place et les riches itou, surtout ne rien changer à ce monde où les uns gagnaient leur place au paradis grâce à leurs souffrances ici-bas et les autres la gagnaient en pouvant faire l'aumône...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs