Accueil Belgique Politique

Le Vlaams Belang a dépensé plus de 150.000 euros en publicités Facebook en juin

Du 30 mai au 28 juin, le parti flamand d’extrême-droite a dépensé 116.586 euros pour diffuser 81 publicités.

Temps de lecture: 2 min

Le Vlaams Belang a investi plus de 150.000 euros en publicités sur Facebook, peut-on observer à la lecture du rapport de la bibliothèque publicitaire du réseau social. Cela représente une forte augmentation. Le mois précédent, le parti d’extrême-droite avait dépensé quelque 100.000 euros.

À lire aussi En mai, le Vlaams Belang a dépensé plus de 100.000 euros en publicités Facebook

Du 30 mai au 28 juin, le Vlaams Belang a dépensé 116.586 euros pour diffuser 81 publicités sur son nom. A ces annonces s’ajoutent celles du président Tom Van Grieken (24.927 euros pour 33 publicités), du député européen Tom Vandendriessche (10.389 euros pour 33 publicités), le « Vlaams Belang Brussel » (3.791 euros pour 8 publicités) ou encore celles pour une page intitulée en français « Vlaams Belang – nos gens d’abord » (2.143 euros pour 13 publicités).

Derrière le Vlaams Belang, on retrouve la N-VA et le PTB-PVDA.

Le parti nationaliste flamand a ainsi dépensé ces 30 derniers jours 39.103 euros (37.836 euros en mai) pour 108 publicités. A ces annonces s’ajoutent notamment celles du président Bart De Wever (16.498 euros pour 6 publicités), du ministre-président flamand Jan Jambon (3.487 euros pour 1 publicité) ou encore de la députée européenne Assita Kanko (1.709 euros pour 10 publicités).

À lire aussi Le pedigree douteux des députés Vlaams Belang

Le parti communiste PTB-PVDA a, lui, dépensé près de 50.000 euros sous différentes appellations, en légère baisse, soit 23.741 euros pour 87 publicités estampillées PVDA, 14.881 euros pour 58 publicités pour le président Peter Mertens, 7.508 euros pour 48 publicités PTB ou encore 4.513 euros pour 27 publicités pour la page du mouvement étudiant du parti, « Comac étudiants ».

Le CD&V franchit pour sa part la barre des 10.000 euros dépensés, soit 11.598 euros pour 109 publicités CD&V auxquels s’ajoutent 4.858 euros pour 35 publicités en faveur du président Joachim Coens.

Notons également l’activité toujours importante du président du sp.a Conner Rousseau (29.518 euros pour 257 publicités) et la forte augmentation des dépenses en faveur du président du MR Georges-Louis Bouchez (16.127 euros pour 35 publicités, contre 10.656 euros en mai).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 1 juillet 2020, 18:04

    Pourquoi dit-on que le Vlaams Belang est un parti d'extrême-droite? Ce parti a un programme socio-économique beaucoup trop généreux et très à gauche; et il veut aussi freiner l'immigration. Ce sont deux idées populistes et nuisibles, mais qui ne semblent pas de droite.

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, mercredi 1 juillet 2020, 21:18

    @ Poullet Albert : Et hop, le point Godwin est atteint dans vos commentaires...

  • Posté par Poullet Albert, mercredi 1 juillet 2020, 19:36

    Au début, le national-socialisme d'Hitler était aussi très populaire, généreux et à gauche, les pires faschos s'appuient toujours sur le petit peuple !

  • Posté par Ach Mes, mercredi 1 juillet 2020, 12:00

    Aux USA les opposants de Trump ont pu (enfin) comprendre ce jeu et me le battre ! Il suffit de mobiliser les jeunes et créer des projets même à court termes et budget limité pour contrer l'argumentaire fallacieux et les fake news de ces collabos instrumentalisés par Steve Bannon

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, mercredi 1 juillet 2020, 19:36

    L'idée peut sembler bonne. Le seul ennui c'est que les "jeunes mobilisés" passent au Vlaams Belang.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une