La saison de Formule 1 débute dans un format réduit, Hamilton vise les records de Schumacher

Photonews
Photonews

À l’instar de tous les autres sports, la Formule 1 a aussi été frappée par les conséquences de la pandémie de coronavirus. Pensant pouvoir maintenir le traditionnel Grand Prix d’ouverture de la saison en Australie le 15 mars dernier, les dirigeants de la F1 ont été contraints de repousser le grand départ.

Une fois le rendez-vous australien annulé, les reports et les annulations se sont enchaînés face à la propagation du virus. Les Grand Prix du Bahreïn, Vietnam et Chine ont tous les trois été reportés sine die tout comme le Grand Prix du Canada. Sur le continent européen, les Grand Prix des Pays-Bas, France et Monaco sont également annulés et le Grand Prix d’Espagne est reporté au 16 août.

Le 2 juin dernier, la Formule 1 a dévoilé la première partie de son nouveau calendrier avec une saison qui débute le 5 juillet en Autriche, pays qui accueille deux Grand Prix consécutifs tout comme la Grande-Bretagne (2 et 9 août). Un nouveau calendrier où figure bel et bien le Grand Prix de Belgique (30 août) aux côtés des Grand Prix de Hongrie (19 juillet), Espagne (16 août) et Italie (6 septembre).

Quelques jours plus tard, la F1 annonçait l’annulation des Grands Prix d’Azerbaïdjan, prévu le 7 juin mais initialement reporté, Singapour (20 septembre) et Japon (11 octobre). Avec 22 Grands Prix prévus initialement au calendrier, la nouvelle saison de l’épreuve reine du sport automobile va donc débuter dans un format réduit, d’autant que le doute plane encore sur la suite du calendrier qui doit, en théorie, amener les pilotes sur les continents asiatiques et américains.

Hamilton à nouveau favori

Malgré la tenue des Grands Prix à huis clos, le spectacle devrait bel et bien être au rendez-vous sur la piste. Champion du monde en titre, Lewis Hamilton (Mercedes), 35 ans, va débuter cette saison avec les yeux rivés sur les nombreux records de Michael Schumacher.

Avec six titres, le Britannique ne pointe plus qu’à une longueur de l’Allemand. Hamilton compte 84 victoires en 250 Grands Prix. Soit sept de moins que Schumacher, vainqueur à 91 reprises en 307 départs. L’Allemand détient aussi le record de podiums, 155. Mais le champion du monde en titre en compte 151. Hamilton peut aussi s’attaquer au record de triplés pole position-meilleur tour-victoire lors d’un même week-end : la légende allemande en a totalisé 22, le Britannique est à 15. Le record des 77 meilleurs tours en course de Schumacher est plus solide, Hamilton n’en comptant que 47. Par contre, Hamilton détient déjà les records des pole positions (88) et des premières lignes (145).

Hamilton partira à nouveau avec les faveurs des pronostics. Le Finlandais Valtteri Bottas, seul rival d’Hamilton dans la course au titre l’an passé, reste le deuxième pilote de Mercedes. Une écurie allemande où le troisième pilote se nomme désormais Stoffel Vandoorne, de retour dans le paddock de F1 après son expérience chez McLaren entre 2016 et 2018.

Ferrari et Red Bull tenteront de mettre un terme à l’hégémonie des Flèches d’Argent, qui dure depuis 2014. Chez Ferrari, où l’on attend le titre depuis le sacre de Kimi Räikkönen en 2007, la pause forcée a été marquée par l’annonce de la fin de la collaboration avec Sebastian Vettel au terme de la saison. Le pilote allemand sera remplacé en 2021 par Carlos Sainz Jr. (McLaren). L’Espagnol sera lui suppléé par Daniel Ricciardo.

Chez Red Bull, la hiérarchie est plus claire, avec le Néerlandais Max Verstappen, 22 ans, troisième du classement final l’an dernier, en N.1 et le Thaïlandais Alexander Albon, 23 ans, pour l’épauler.

Le nouveau calendrier de la saison 2020 de Formule 1 :

3-5 juillet : Grand Prix d’Autriche (Spielberg)

10-12 juillet : Grand Prix de Styrie (Spielberg)

17-19 juillet : Grand Prix de Hongrie (Budapest)

31 juillet-2 août  : Grand Prix de Grande-Bretagne (Silverstone)

7-9 août : Grand Prix anniversaire des 70 ans de la F1 (Silverstone)

14-16 août :Grand Prix d’Espagne (Barcelone)

28-30 août :Grand Prix de Belgique (Spa-Francorchamps)

4-6 septembre :Grand Prix d’Italie (Monza)

Le promoteur Formula One espère « avoir entre 15 et 18 courses (au lieu de 22, ndlr) d’ici la fin de saison à Abou Dhabi mi-décembre ». Elles pourraient s’organiser comme suit :

Septembre-octobre : Eurasie (Russie) + Asie (Vietnam et Chine)

Octobre-novembre : Asie (Vietnam et Chine) + Amériques (Canada, États-Unis, Mexique, Brésil)

Décembre : Moyen-Orient (Bahreïn et Abou Dhabi)

Grands Prix annulés : Australie, Monaco, France, Pays-Bas, Azerbaïdjan, Singapour, Japon

La grille de départ de l’édition 2020 du Championnat du monde de Formule 1 :

Mercedes :

Lewis Hamilton (G-B)

Valtteri Bottas (Fin)

Ferrari :

Sebastian Vettel (All)

Charles Leclerc (Mon)

Red Bull (moteur Honda) :

Max Verstappen (P-B)

Alexander Albon (Tai)

Renault :

Daniel Ricciardo (Aus)

Esteban Ocon (Fra)

McLaren (moteur Renault) :

Carlos Sainz Jr (Esp)

Lando Norris (G-B)

Haas (moteur Ferrari) :

Kevin Magnussen (Dan)

Romain Grosjean (Fra)

Racing Point (moteur Mercedes) :

Sergio Pérez (Mex)

Lance Stroll (Can)

Alfa Romeo Racing (moteur Ferrari) :

Kimi Räikkönen (Fin)

Antonio Giovinazzi (Ita)

AlphaTauri (moteur Honda) :

Daniil Kvyat (Rus)

Pierre Gasly (Fra)

Williams (moteur Mercedes) :

George Russell (G-B)

Nicholas Latifi (Can)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous