Coronavirus - Graydon redoute un tsunami de faillites après l'été

En juin, 429 entreprises ont mis le clef sous le paillasson en Flandre, 174 en Wallonie et 151 à Bruxelles.

Sur les six premiers mois de l'année, 4.366 faillites ont été prononcées en Belgique, une forte baisse par rapport aux 6.224 faillites du premier semestre 2019. Mais ce recul est trompeur: le confinement a perturbé le fonctionnement des tribunaux de l'entreprise et un moratoire sur les faillites a été instauré, souligne Graydon.

Lors du premier semestre, 2.327 faillites ont été prononcées en Flandre, 1.122 en Wallonie et 896 à Bruxelles.

Avec la fin du moratoire, Graydon s'attend à un flot continu de faillites après l'été, en raison de nombreux aveux de faillites d'entreprises pourtant en bonne santé avant la crise du coronavirus, et craint que les tribunaux de l'entreprise ne puissent y faire face, ce qui les paralyserait et augmenterait encore l'incertitude. Sans compte les risques de faillites en chaîne, "d'effet domino". Si la loi actuelle en matière de faillite n'est pas aménagée pour éviter ces écueils, Graydon craint que la crise du corona n'entraîne 50.000 faillites en Belgique.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous