Accueil Sports Autres sports Judo

Allison Hollevoet: «Je ne veux pas changer pour changer»

Depuis vendredi dernier, la Fédération francophone de judo a une nouvelle présidente. Allison Hollevoet prône la transparence et le respect.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est la révolution de palais à la Fédération francophone de judo (FFBJ). En deux semaines, les postes de président, de secrétaire général et de trésorier y ont changé de main et, depuis vendredi dernier, c’est Allison Hollevoet, 33 ans, qui a succédé à Michel Bertrand à sa tête à la suite d’un vote interne au sein du nouveau conseil d’administration. Éducatrice spécialisée dans une institution accueillant des personnes à handicap mental à Orcq (Tournai), la nouvelle présidente, membre du Top Niveau Tournai, ceinture noire 4e dan, se dit prête à relever ce nouveau défi. Consciente de la difficulté de la tâche.

Devenir présidente de la FFBJ, c’est quelque chose que vous aviez prévu ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Judo

Judo: trois podiums belges à Bakou

Les judokas belges ont brillé lors du Grand Chelem de Bakou. Matthias Casse (argent), Gaby Willems (argent) et Malik Umayev (bronze) ont marqué des points importants.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs