Port du masque dans les supermarchés: un bourgmestre critique l’attitude de Pieter De Crem

Pieter De Crem
Pieter De Crem - Belga

Kurt De Loor, le bourgmestre de Zottegem (SP.A) en Flandre orientale, n’a pas apprécié l’attitude de Pieter De Crem (CD&V). Le socialiste a qualifié de « vengeur » l’interdiction d’exiger le port d’un masque dans les supermarchés, imposée aux communes par le ministre de l’Intérieur. Le bourgmestre de Zottegem estime que les autorités supérieures ne parviennent pas à résoudre la crise du coronavirus. « Le Conseil national de sécurité ne prend pas de mesures claires, il transfère à chaque fois la responsabilité aux villes et aux municipalités qui n’ont guère les moyens de faire ce qu’il faut», a-t-il estimé.

« Le fait que le ministre De Crem, qui siège lui-même au conseil national de sécurité, aille jouer au shérif et s’en prenne aux autorités locales qui prennent des mesures claires pour protéger la santé de leurs citoyens est une véritable vengeance », a également déclaré Kurt De Loor. « Soit vous prenez des mesures claires qui s’appliquent à tous, soit vous demandez aux villes et communes de prendre leurs propres responsabilités. Dans ce cas il faut leur donner les moyens et l’autonomie nécessaires pour le faire comme elles l’entendent. »

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous