Accueil Monde

Demandeuses d’asile en Belgique: «Nous nous efforçons d’oublier ce que nous avons fui»

Elles sont jeunes ou moins jeunes, mères de famille ou célibataires, instruites ou peu éduquées. Elles ont fui les problèmes familiaux, la guerre et la misère. Elles sont souvent seules. Récits de parcours de combattantes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’attente. La peur. Mais surtout la détermination. C’est ce qui caractérise le périple de ces femmes vers un ailleurs meilleur. Mpia a traversé forêts, fleuves, désert et mer. Son périple a duré six ans. Elle n’a pas vingt ans. Très timide, elle raconte presque machinalement son histoire. Elle a traversé dix pays. Son corps témoigne de la violence du voyage mais aussi de la vie à Kinshasa.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs