Accueil Opinions Chroniques

Visa pour la Flandre: «J’peux pas, j’ai pelouse»

Bart De Wever se réfugie derrière sa pelouse, Conner Rousseau trébuche sur son repassage. La politique volait haut en Flandre ces derniers jours. Jusqu’à ce que le Roi envoie sa fameuse lettre et que le nord du pays lui dise « Sire, chapeau bas. »

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 6 min

Et soudain, la rue de la Loi se déplaça sur une pelouse d’Anvers. Samedi dernier, un homme portant beau, en chemise de dimanche et cravaté, répondait aux journalistes face caméra en désignant la pelouse derrière lui : « Excusez-moi, mais vous le voyez bien, il faut absolument que je tonde. » Cet homme, c’est Bart De Wever, le président de la N-VA, et comme l’écrivait le rédacteur en chef du Standaard, Karel Verhoeven, s’il avait déclaré qu’il faisait tout pour faire réussir des négociations gouvernementales, il aurait eu moins de presse, moins de caméras, moins de buzz.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Persenaire André, jeudi 2 juillet 2020, 14:14

    Effectivement, Opaline Meunier (CDH) a compris : il est normal que Conner Rousseau délègue le lavage de ses textiles délicats à sa mère (une dame que je ne connais pas et que je salue néanmoins ici) qui, à ma connaissance, n'a pas, contrairement à son fils, une fonction qui risque d'impacter le quotidien plusieurs millions de Flamands et de Belges. Parce que j'attends de Conner Rousseau (que je ne connais pas non plus et que loutant je salue, lui aussi) qu'il étudie ses dossiers, quand bien même il en tire une stratégie qui ne me plait pas (ce n'est qu'un homme après tout). Au fait, Opaline Meunier et Béatrice Delvaux, les Damart, c'est à 30° ou à 40° et ça va au séchoir ou je sèche à plat ? Ah, vous allez demander à Maman (ou à Fatima ou à votre mari) c|:o)

  • Posté par Maes Pierre, jeudi 2 juillet 2020, 12:41

    Qui a vendu l'uranium pour la bombe d' Hiroshima, le Congo ou la Belgique.......??

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 2 juillet 2020, 12:22

    Sans aimer les socialistes, on doit admettre qu'on a fait ici un bien mauvais procès à Conner Rousseau. Mais le féminisme ambiant étant en fait devenu un épouvantable sexisme dogmatique, cela n'a rien d'étonnant.

  • Posté par Goossens Henri, vendredi 3 juillet 2020, 6:52

    Cher monsieur Biot Philippe, Essayez de repasser ou de nettoyer le sol peut-être que la réaction de votre épouse serait différente.

  • Posté par Biot Philippe, jeudi 2 juillet 2020, 15:22

    Certaines politiques se dressent sur leurs grands chevaux quand leur conception des responsabilités de chacun, fondées sur le sexe., ne sont pas respectées. Chez moi, si je veux cuisiner, mon épouse me chasse de la cuisine. On ne m'y reprendra plus.

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs