Accueil Médias

La RTBF «abasourdie» par le plan d’aide à RTL

Promis à de nouvelles restrictions de recettes publicitaires, le service public ne décolère pas contre le gouvernement de la Fédération. Qu’il accuse d’avoir cédé au chantage d’un groupe privé. L’inspection des Finances tacle le projet de décret. Certains crient au « hold-up politique ».

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

Il y a des semaines comme ça, où tout s’enchaîne et se bouscule. C’est le cas pour les acteurs de l’audiovisuel francophone belge subitement sous le feu d’un tir groupé d’annonces et décisions particulièrement déterminantes pour leur avenir. Ce paquet de mesures, mijotées au cabinet de la ministre des Médias, Bénédicte Linard (Ecolo), se retrouvera, en première lecture, ce jeudi sur la table du gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles. Selon nos informations, les discussions ne seront pas un fleuve tranquille. Car, du côté de la RTBF, la pilule est pour le moins amère, pour ne pas dire indigeste. « C’est la politique du deux poids, deux mesures » dénonce-t-on au boulevard Reyers où l’on se dit « abasourdis » par le régime de faveur dont bénéficierait RTL au détriment du service public.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, lundi 6 juillet 2020, 18:43

    La Belgique est connue dans le monde entier pour apporter de l'aide aux "malheureux " de notre planète. Par " malheureux " il faut se dire les gros, gros, gros détendeurs de frics, pas les petits qui sont dans la misère !! RTL n'est pas dans le besoin, elle a les reins très solide et le groupe des appuis encore plus solide, dans le monde, alors pas un rond, absolument rien pour le groupe Bertelsmann, 2.8 milliards de bénéfices en 2019 , preuve qu'il faut aider les "malheureux " !!!! Lorsque l'on écoute la radio Bel RTL , ces toujours plein de cadeaux, facile, lorsque ce sont les autres qui payent !!! Une honte !

  • Posté par Jehin André, vendredi 3 juillet 2020, 11:31

    L’abus de la pub est désagréable et n'apporte rien quand à la qualité des programmes il suffit de voir la médiocrité des programmes de RTL. Si la réduction ou la surpression de la pub est maintenue selon l’appartenance du média, privé ou publique, il serait logique d'imposé un système soit des subsides publiques soit la publicité mais un média ne pourrait pas cumuler. Les subsides avec des deniers publiques devraient être associé à des règles comme la qualité des programmes, un minimum de production propre ou en association comme avec France TV, la programmation de séries ou de films majoritairement francophone ou européen, le soutien à la culture régionale, etc.. Il faudrait expliqué pourquoi des fleuves de publicités sur certaines chaînes en ce y compris de chaînes privé étrangères est admis et pas sur une chaîne dite publique. Reste qu'il doit être maintenu la possibilité d'utiliser le sponsoring d'émission.

  • Posté par Jehin André, jeudi 2 juillet 2020, 23:25

    L’abus de la pub est désagréable et n'apporte rien quand à la quand à la qualité des programmes il suffit de voir la médiocrité des programmes de RTL. Si la réduction ou la surpression de la pub est maintenue selon l’appartenance du média, privé ou publique, il serait logique d'imposé un système soit des subsides publiques soit la publicité mais un média ne pourrait pas cumuler. Les subsides avec des deniers publiques devraient être associé à des règles comme la qualité des programmes, la programmation de séries ou de films majoritairement francophone ou européen, le soutien à la culture régionale, etc.. Reste a expliqué pourquoi des fleuves de publicités sur certaines chaînes en ce y compris de chaînes privé étrangères est admis et pas sur une chaîne dite publique. Reste qu'il doit être maintenu la possibilité d'utiliser le sponsoring d'émission.

  • Posté par Sempo Andre, jeudi 2 juillet 2020, 16:20

    La télé-poubelle soutenue par la Fédération; mais où va-t-on?

  • Posté par Quadflieg Laurent, jeudi 2 juillet 2020, 15:25

    TV de droite, gouvernement de droite... Ecolo serait-il de droite?

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs