Accueil

Djihadisme: plus de 370 détenus radicaux sortis de prison depuis 2012

1,7 % de l’ensemble des prisonniers belges sont suivis par la Cellule extrémisme.

Info « Le Soir » - Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

Il y avait à la fin du mois de mai 165 détenus liés au terrorisme et à la radicalisation dans nos prisons, selon les critères de la Direction générale des établissements pénitentiaires (DG EPI). Soit 1,7 % de l’ensemble des prisonniers, suivis au travers de la Cellule extrémisme (ou CelEx). L’immense majorité pour des accointances avec l’idéologie islamiste radicale, à l’exception de 5 détenus classés à l’extrême droite.

Plus de 370 détenus radicaux sont sortis des prisons belges depuis 2012, selon les chiffres collectés par Thomas Renard. 60 autres sont éligibles à la sortie d’ici fin 2021.

► L’influence djihadiste et radicale décroît peu à peu dans nos prisons: notre analyse à découvrir sur Le Soir+

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Cuignet Fabrice, jeudi 2 juillet 2020, 14:09

    Monsieur Colart, ce n'est pas parce que des détenus radicaux sortent de prison que la radicalisation dans les prisons est moins importante!!!! C'est simplement que la justice belge est mal faite! Allez enquêter DANS les prisons vous verrez que c'est loin d'être le cas! Ce n'est pas parce que le lion s'endort qu'il est moins dangereux...

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs