Etats-Unis: la douane saisit 12 tonnes de cheveux humains conditionnés dans des camps de travail chinois

Etats-Unis: la douane saisit 12 tonnes de cheveux humains conditionnés dans des camps de travail chinois
AFP

Les douanes américaines ont annoncé mercredi avoir intercepté une cargaison de produits à base de cheveux humains, suspectés d’avoir été conditionnés dans des camps de travail de la région chinoise du Xinjiang.

Cette région du nord-ouest de la Chine est le théâtre d’un vaste programme de répression politique des minorités musulmanes, notamment les Ouïghours. Au moins un million de musulmans y seraient internés, selon des organisations de défense des droits de l’homme.

Les produits --probablement des perruques ou des extensions capillaires-- faisaient partie d’un chargement de près de 12 tonnes, estimé à 800.000 dollars, exporté par l’entreprise Lop County Meixin Hair Product.

Les douanes américaines suspectent cette entreprise de recourir au travail forcé et carcéral, y compris de la part d’enfants. Elles ont saisi la marchandise sur ce motif le 17 juin.

« La manière dont ces marchandises sont fabriquées constitue une très grave violation des droits de l’Homme », a expliqué Brenda Smith, adjointe pour le commerce au service américain des douanes et de la protection des frontières (CBP).

« La saisie a pour but d’envoyer le message clair et direct à toutes les entités souhaitant commercer avec les Etats-Unis que les pratiques illégales et inhumaines ne seront pas tolérées dans les chaînes logistiques américaines ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous