Accueil Culture Musiques

Wim Mertens se remet en question de fort belle façon

Dans « The gaze of the West », de nouvelles sonorités viennent ouvrir encore plus grand son univers musical.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Après son coffret Inescapable 1980-2020 rétrospectif de quarante années de carrière, le plus prolifique de nos artistes revient déjà avec dix nouvelles compositions instrumentales interprétées par le pianiste entouré de vingt-trois musiciens. De nouvelles sonorités (à l’image du In lieu of introductif à la seule batterie) viennent ici ouvrir encore plus grand l’univers musical de Wim Mertens plus onirique et interrogateur que jamais, à l’écoute d’un monde bouleversé qui le pousse lui aussi à se remettre en question. De fort belle façon !

Label Usura

Le site de l’artiste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs