Coronavirus: la F1 va tirer les leçons de la débacle de l’Adria Tour, le tournoi polémique de Djokovic

Coronavirus: la F1 va tirer les leçons de la débacle de l’Adria Tour, le tournoi polémique de Djokovic
Belga

La Formule 1 revient en piste ce vendredi, avec les essais libres du Grand Prix d’Autriche, après l’interruption de plusieurs mois provoquée par le coronavirus. Toto Wolff, le patron de l’écurie Mercedes, s’attend à ce que les pilotes de F1 fassent preuve de plus de discipline que les joueurs de tennis du top mondial à l’Adria Tour. La tournée, mise en place par Novak Djokovic, n’a pas suivi les règles d’hygiène et a été interrompue lorsque plusieurs joueurs, dont le N.1 mondial, ont été testés positifs au coronavirus.

« La Formule 1 dans son ensemble est consciente de sa responsabilité », a déclaré Wolf jeudi dans le quotidien autrichien Kleinen Zeitung. « Je suis convaincu que les règles seront prises très au sérieux. »

Lors des deux Grands Prix successifs organisés au Red Bull Ring de Spielberg, aucun spectateur ne sera autorisé. Malgré cela, il y aura encore environ 3.000 personnes dans l’enceinte du circuit. Pour tous, des mesures strictes seront en vigueur afin de lutter contre la propagation du virus. « Notre équipe, comme toutes les autres, loge dans son propre hôtel dans lequel nous sommes les seuls à séjourner. Les membres de l’équipe se déplaceront en bus et resteront dans leur propre bulle », a ajouté le patron de l’équipe dominatrice de ces dernières années. Il possède lui-même un camping-car près de la piste, comme ses pilotes Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

Comme pour le football, les revenus provenant des droits télévisés et des sponsors sont très importants en Formule 1. La reprise doit éviter aux équipes de sombrer financièrement. « Chaque équipe souffre actuellement de grosses pertes de revenus », reconnaît Wolff. « Pour beaucoup d’équipes, c’est une question de survie. Nous devons travailler ensemble. La Formule 1 est la plus importante plate-forme pour le sport automobile au monde. Nous restons intéressants pour les constructeurs », a-t-il conclu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Loeb a pris la troisième place, dimanche, en Turquie.

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Rallye

    WRC: Sébastien Loeb, son dernier rallye à Ypres?

  • AUTO-FRA-LE MANS

    Par Dominique Dricot

    Endurance

    24 Heures du Mans: un troisième succès facile pour Toyota

  • Neuville avait de bonnes raisons de ne pas être pleinement ravi.

    Par Thierry Wilmotte

    Rallye

    Thierry Neuville mal récompensé de ses efforts en Turquie

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous