Accueil Belgique Politique

IVG: l’impossible loi

Alliés, les quatre partis ont renvoyé… une troisième fois la loi dépénalisant l’IVG devant le Conseil d’Etat.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

C’est une alliance étonnante. Et une initiative étonnante. Le CD&V s’est allié au Vlaams Belang, à la N-VA et au CDH pour renvoyer la loi dépénalisant totalement l’avortement devant le Conseil d’Etat, une institution qui a déjà analysé le texte… à deux reprises cette année, en février et en juin. Les quatre partis ont déposé de nouveaux amendements, qui permettent ce renvoi. Lors du vote, 54 députés, sur les 50 nécessaires, ont demandé le renvoi au Conseil d’Etat. Le CDH n’a pas formellement voté pour le renvoi, le quorum étant atteint sans lui, mais à soutenu explicitement la démarche.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

67 Commentaires

  • Posté par Demaseure Thierry, dimanche 12 juillet 2020, 20:01

    Pourquoi ne pas adopter une attitude médiane ? Je lis dans les commentaires sur la prolongation du délai qu'il y a effectivement des cas qui pourraient justifier la prolongation du délai (à mon avis, plus qu'on ne croit). Cela peut être prévu dans la loi si la prolongation n'est pas adoptée par le Parlement. A tout problème, il y a toujours une solution bien que certains jeux politiques me rendent plutôt pessimiste ...

  • Posté par stals jean, samedi 4 juillet 2020, 15:37

    Posté par stals jean, Il y a 39 minutes Voila 30 ans qu'en Belgique l'avortement médicalement assisté est parfaitement légal. Athée viscéral, et défenseur acharné du droit le plus absolu des femmes en âge de procréer de pouvoir se passer de l'avis "des curés" et de qui que ce soit d'ailleurs quand il s'agit de décider en toute légalité, je le répète, d'interrompre une grossesse non désirée, je fais partie des personnes qui considèrent que de passer à 18 semaines de grossesse pour encore pouvoir avorter en toute légalité, ce n'est pas raisonnable. Entre 12 et 18 semaines le développement de l'embryon du début de la grossesse devenu foetus presque viable hors de l'utérus de la mère est considérable, Si la plupart des pays ont fixé 12 semaines maximum de grossesse délais après lequel l'avortement est interdit, ce n'est pas pour rien. En Hollande on le sait, l'avortement pratiqué en salle d'opération spéciale est encore permis à 20 semaines, alors qu'à ce stade de la grossesse ce futur bébé est déjà doué de tous ses membres, et même de ses cinq sens, elle, il le fait d'ailleurs savoir à sa mère en "gigotant"...

  • Posté par Klein Alain, vendredi 3 juillet 2020, 12:51

    @ Petitjean Marie-Rose et Robert Anne-Marie. Merci Mesdames pour vos commentaires réfléchis, posés, bien argumentés qui tranchent avec nombre d'autres "avis" (d'hommes et de femmes) qui se résument à une poussée d'agressivité et d'invectives qui fait injure à l'intelligence humaine autant que le triste spectacle dont nous gratifient nos politiciens. Ce fut un plaisir et un réconfort de vous lire...

  • Posté par Michiels Laurence, vendredi 3 juillet 2020, 10:36

    Le CdH qui s'associe aux fascistes flamands ! Qu'ils reprennent donc le nom de Parti Catholique puisqu'ils se fichent complètement de l'humanisme !

  • Posté par Georges A., vendredi 3 juillet 2020, 9:39

    Calotin un jour, calotin toujours! L'hypocrisie en plus.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs