Lewis Hamilton avant le retour de la Formule 1: «Remporter le titre cette année aurait encore plus de sens»

@Reuters
@Reuters

«  Remporter le titre cette année aurait encore plus de sens » que ses six précédents sacres en raison du contexte de pandémie et de lutte contre le racisme, a affirmé Lewis Hamilton jeudi, avant la reprise de la Formule 1.

« C’est une année tellement monumentale dans le sens où vous avez cette pandémie qui est toujours très présente et que nous combattons, et aussi, sur un plan plus personnel, le mouvement Black Lives Matter et la lutte pour la justice et l’égalité », a justifié le Britannique, premier pilote noir de l’histoire de la catégorie-reine du sport automobile.

« Donc oui, remporter le titre mondial pendant cette période serait, je crois, encore plus important qu’avant », a martelé la star de l’écurie Mercedes, qui a une première occasion cette année d’égaler le record de sept couronnes mondiales de l’Allemand Michael Schumacher.

Le pilote de 35 ans a régulièrement évoqué les discriminations subies et le manque de diversité de la F1, mais jamais avec autant de vigueur que depuis la mort de George Floyd aux mains de policiers du Minnesota, fin mai aux Etats-Unis.

Ces dernières semaines, Hamilton, né d’un père noir et d’une mère blanche, n’a cessé d’exhorter son sport et ses abonnés sur les réseaux sociaux à se positionner contre le racisme, avant de descendre dans la rue et de lancer une commission sur la diversité dans les métiers du sport automobile.

La saison 2020, qui aurait dû débuter mi-mars en Australie mais a été retardée par la pandémie de coronavirus, démarre ce week-end en Autriche, sur le Red Bull Ring de Spielberg, première d’une série de huit courses en Europe jusqu’à début septembre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous