L’ex-détenteur du record du monde de marathon suspendu 4 ans pour avoir enfreint les règles antidopage

Wilson Kipsang
Wilson Kipsang - Photo News

Wilson Kipsang Kiprotich, 38 ans, possède un très solide palmarès au marathon. Outre sa 3e place aux JO de Londres en 2012, il a remporté à deux reprises le marathon de Londres (2012, 2014), le marathon de New York (2014) et celui de Berlin (2013). Il a également battu le record du monde en 2013 en 2h03:23.

Suspendu provisoirement dès janvier 2020, le Kenyan de 38 ans possède le neuvième meilleur temps de l’histoire sur la distance en 2h03:13, ce qui fait de lui le sixième homme le plus rapide de la discipline.

Il s’agit d’un nouveau coup dur pour l’athlétisme kényan, gangréné par le dopage. En 2016 le pays a échappé de peu à l’humiliation, n’obtenant qu’in extremis le droit de participer aux Jeux de Rio, après avoir adopté une loi antidopage qui prévoit des sanctions pénales contre les athlètes dopés et les fournisseurs de produits interdits.

Quelques grands noms sont tombés récemment, comme en 2017 Jemima Sumgong, championne olympique du marathon à Rio, ou l’année suivante Asbel Kiprop, champion olympique du 1.500 m en 2008 et triple champion du monde.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous