Accueil Monde Europe

Pologne: une présidentielle aux airs de référendum pour ou contre le PiS

Sur une scène politique fortement polarisée, les candidats des deux principaux partis, Andrzej Duda et Rafal Trzaskowski, sont sans surprise arrivés en tête du premier tour de l’élection présidentielle, le 28 juin dernier. Ils se retrouveront en duel le 12 juillet prochain.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

À 48 ans, le président sortant Andrzej Duda, issu du parti national-conservateur Droit et justice (PiS) au pouvoir depuis 2015, incarne à merveille l’image véhiculée par sa famille politique d’attachement à la tradition et de proximité avec le peuple. Quoiqu’originaire de la hautaine Cracovie et diplômé de droit, Andrzej Duda répète volontiers le discours anti-élites de son parti et jouit dans les campagnes d’une popularité sans égale. Particulièrement à l’aise dans l’atmosphère champêtre et bon enfant des fêtes de village, Andrzej Duda se prête en effet sans retenue au jeu des « selfies », des danses folkloriques et des dégustations de spécialités locales qui lui valent souvent les moqueries des urbains, mais flattent l’orgueil des agriculteurs et de leurs épouses aux fourneaux.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs