Accueil

Les dessous du patrimoine: la Grand-Place, symbole de l’identité bruxelloise

Série d’été. La Grand-Place nous apparaît comme un chef-d’œuvre d’harmonie et pourtant, elle est un conglomérat de maisons différentes les unes des autres. Plongée dans les secrets de ce patrimoine mondial, classé à l’Unesco en 1998.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 10 min

Il y a la statue dorée de Charles de Lorraine, pointant un doigt impérieux vers la Chaloupe d’or, d’où émerge un saint Boniface qui ne manque pas de lui répondre. Il y a la rotonde d’un bleu feutré qui surmonte le Roy d’Espagne, autrefois la maison des boulangers. Il y a cet aspect concave de la maison des bateliers, d’où le sommet ressemble, jusque dans les détails, à la poupe d’un navire. Il y a les multiples statues gracieuses qui remplissent les niches de l’Hôtel de Ville. Il y a ce moine, caché sur le pignon de la Maison du Roi donnant sur la rue des Harengs, seule concession des libéraux à l’église au sein d’une place qui ne renferme aucune église, aucune chapelle, aucun signe tangible du pouvoir religieux. La Grand-Place de Bruxelles, c’est cette multitude de détails qui donnent sens aux bâtiments qui la composent, et remplissent les gorges déployées des guides qui ne savent plus si ce qu’ils racontent relève de l’imaginaire ou du sens caché.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, vendredi 3 juillet 2020, 21:54

    Les Bruxellois se sentent Bruxellois et vivent les choses ensembles, ni Flamand, ni Wallon, les Bruxellois ont leur identité ! ( malgré toutes les convoitises ) NON PEUT ÊTRE ?

  • Posté par dams jean-marie, vendredi 3 juillet 2020, 17:30

    Malheureusement les Bruxellois , echte brusseleirs sont en voie d'extinction! Wie kan nog boergouch spreike ? Heureusement il y a Devos et Lemmens !! A table ! pakt a taluur en a bekke saus op de friten Allez Prosper, spel ons nog een air thès vandoeg concert ! Salut en de kost!

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 3 juillet 2020, 17:17

    Saviez-vous qu'à lépoque, toutes les façades de la Grand' Place étaient peintes de couleurs vives, à l'instar de ce qu'on peut encore voir dans certaines villes hanséatiques. Grâce à l'éclairage LED, on pourrait un jour faire l'expérience de re-coloriser chacune des maisons dans les jaunes, verts, bleus de l'époque.

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs