Accueil Société

Pascal Smet: «Il faut repenser Bruxelles, l’apaiser, la verduriser»

Toutes les villes s’interrogent sur l’après-Covid. A Bruxelles, Pascal Smet, en charge de l’Urbanisme, veut donner la priorité à la qualité de vie. Tant dans les logements que l’espace public. Avec du vert, du vert, du vert.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Il faut repenser la ville. » Bousculés par le Covid, urbanistes, sociologues, architectes, géographes et élus partagent largement ce constat. Transformer la crise en opportunité. Une évidence, une nécessité aussi. A Bruxelles, Pascal Smet, en charge de l’Urbanisme, pose le débat. « Notre ville est fragile. Son écosystème est fondé sur le tourisme, en particulier d’affaires, elle dépend donc beaucoup de l’organisation de réunions internationales, de conférences et de congrès. Et sur la présence de nombreux navetteurs. Leur absence fait souffrir certains secteurs, à commencer par l’horeca, mais aussi le catering, le nettoyage… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

30 Commentaires

  • Posté par Hansen Ndona, mercredi 15 juillet 2020, 14:13

    M. Smet venez voir Silver Spring dans le Maryland ou même Washington, DC. Il y a des petits parcs partout où les gens peuvent jouer au basketball, tennis, football, dépendant de l'espace. Tous les parcs sont gratuits et ouverts au public. Pour le tennis et le basketball, amenez vos balles ou vos raquettes, et voilà! Le plus grand parc de Silver Spring (Sligo Creek Park) est un peu comme le bois de la Cambre, sauf qu'il est parsemé de pleines de sports et de jeux, plus une piste cyclable. Il n y a pas que les riches qui y ont accès. Il y a des maisons quatres façades à la lisière du parc, mais aussi des appartements. Je vis à la lisière d'un autre parc, Northwest Branch et ma famille a du mal à croire que je suis à moins d'une demie-heure de DC: les renards, écureuils, et cervidés (qui mangent tout ce que je ne protège pas) sont des fréquents visiteurs. Il est possible d'avoir des villes vertes sans aller à l'extrême.

  • Posté par Raurif Michel, dimanche 5 juillet 2020, 17:55

    A la lecture de ses déclarations, Pascalke il n'est plus SP.A mais est devenu un vrai khmers vert et de la pire espèce ! Car, si l'on veut verduniser la ville, il faut de la place ! Où trouver cette place ? Mais en supprimant la circulation automobile , c'est tout trouvé ! Monsieur, de la rondelle, on ne sait pas à la fois avoir une pelouse et une rue. Vous oubliez que Bruxelles est très vallonnée ! Attendez d' être plus vieux, lorsque la marche à pied deviendra pénible pour vous comme pour tant d' autres, vous serez heureux de pouvoir vous déplacer dans ses horribles machines que pour l'instant vous haïssez tant ! Déjà que des imbéciles ont instaurés des vitesses de 20 kmh en ville , où allons-nous ?

  • Posté par sarah hoogsteyn, dimanche 5 juillet 2020, 16:53

    "Une ville où on reste" mais c'est spécifiquement des politiques comme lui qui nous font partir fatigués par leurs absurdités sans fin. De Smet veut détruire Bruxelles c'est de plus en plus évident

  • Posté par Bodart Brigitte, dimanche 5 juillet 2020, 14:42

    SVP Monsieur Smet, ne vous occupez plus de Bruxelles ! En plus, personne n'en veut de vos tours! Non, on ne veut pas ressembler à Singapour dont vous vous inspirez et où vous avez emmené vos potes promoteurs immobiliers https://m.facebook.com/brusselshub/posts/515429075920643

  • Posté par Bayens Remi, dimanche 5 juillet 2020, 12:22

    Avec les écolos, les verts, tout doit 'verduriser'. politiquement Un exemple: L'avenue de l'arbre ballon: on a d'abord abattu l'arbre ballon, il est remplacé par 4 jeunes arbres au rond-point de la rue profonde et l'avenue de l'arbre ballon. Maintenant elle doit accueillir un tram 'à la demande qui 'en liaison avec quoi ?' Des 4 arbres il n'en reste plus qu'un. Les autres arbres qui longeaient l'avenue: tous abattus. Au printemps avec l'enquête Natagora, je n'ai pas répondu car dans le quartier il n'y a plus d'oiseux qui y nichent. La vie de quartier a complètement disparu. Donc 'verduriser' veut surtout dire 'votez pour nous' mais où est la différence par rapport à avant ? C'est pire.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs