Accueil Société

La crise du coronavirus aurait stimulé la sécurité alimentaire

L’Afsca pense que les mesures anti-Covid, comme le lavage régulier des mains, ont mené tant les producteurs que les consommateurs à renforcer l’hygiène de la nourriture.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

A toute chose malheur est bon. Ce proverbe s’applique aussi à la pandémie de coronavirus et aux mesures sanitaires contraignantes qu’elle a suscitées. Ainsi la crise a-t-elle donné un coup d’accélérateur au télétravail avec des bénéfices environnementaux à la clé. Elle a aussi valorisé la production de biens alimentaires et non alimentaires locaux, ce qui a donné des ailes aux circuits courts. Ce vendredi, en marge de la présentation de son rapport annuel 2019, l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a mis en avant un autre bénéfice probable des mesures anti-Covid qui n’avait pas été évoqué jusque-là : un renforcement de la sécurité alimentaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs