Négociations fédérale: le sp.a demande des garanties au trio CD&V-Open VLD-MR

Négociations fédérale: le sp.a demande des garanties au trio CD&V-Open VLD-MR

Le sp.a. demande aux présidents du CD&V, de l’Open Vld et du MR, qui tentent de mettre en place une coalition à six partis, des garanties concernant le contenu de la note que le parti a soumis au trio en début de semaine. C'est ce qui est ressorti de la discussion que les trois parties ont eu avec le président du sp.a, Conner Rousseau, ce samedi.

Joachim Coens (CD&V), Egbert Lachaert (Open Vld) et Georges-Louis Bouchez (MR) tentent de mettre en place une coalition dite de l'Arizona au niveau fédéral, dans laquelle leurs trois partis seraient complétés par la N-VA, le sp.a et le cdH. Dans ce scénario, les socialistes francophones seraient mis de côté et devraient siéger dans l’opposition d’un gouvernement où siège leur parti frère.

Le président du sp.a Conner Rousseau a remis mercredi une note aux présidents des trois partis qui font partie de l'actuel gouvernement minoritaire, contenant les éléments qui, selon le sp.a, devraient figurer dans une note de départ sur la formation d'un gouvernement fédéral.

Après une semaine mouvementée, au cours de laquelle MR et CD&V se sont affrontés sur un changement de la législation sur l'avortement, les "trois rois" ont eu une réunion avec Rousseau samedi dans un lieu secret au bord de la mer. Au cours de cette conversation, le président du sp.a. a expliqué les différents points de sa note. Avant de passer à l'étape suivante, le sp.a. a demandé des assurances sur le contenu de sa note.

Les trois négociateurs sont restés silencieux pour le moment. Cependant, une photo a été postée sur Twitter montrant le dîner qu'ils ont pris ensemble pour célébrer l'anniversaire du président de l'Open Vld, M. Lachaert. Ils ont "travaillé de manière constructive", dit Lachaert.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous