Accueil Monde France

France: la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré vandalisée

Cette fresque est l’objet de polémiques depuis sa réalisation. Le 22 juin, 200 policiers avaient manifesté devant la préfecture de Bobigny pour condamner le texte inscrit sous les visages des deux hommes – « contre le racisme et les violences policières ».

Temps de lecture: 2 min

La fresque réalisée à Stains (Seine-Saint-Denis, près de Paris) en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris dimanche auprès d’une source préfectorale.

Des constatations ont été réalisées dimanche matin par la police, selon cette même source. Les mots « extorsion », « vol », « stop aux Traoré », « braqueur de femmes enceinte » (sic) ont été écrits à la peinture blanche et rouge sur les visages des deux hommes, selon des images diffusées dimanche matin par BFMTV.

À lire aussi Le «racisme» de Belgique à l’épreuve des faits

Cette fresque réalisée par un collectif d’artistes locaux est l’objet de polémiques depuis sa réalisation mi-juin. Le 22 juin, 200 policiers avaient manifesté devant la préfecture de Bobigny à l’appel du syndicat Alliance pour condamner le texte inscrit sous les visages des deux hommes – « contre le racisme et les violences policières ». Au même moment à Stains, 150 personnes s’étaient rassemblées devant la fresque controversée à l’appel du Comité Adama Traoré.

À lire aussi Police et racisme: la France aussi doit sortir du déni!

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait estimé le lendemain sur Twitter que la fresque mettait « en scène un amalgame honteux entre racisme, violence et forces de l’ordre » et a soutenu « l’initiative » du préfet.

La fresque représente sur un fond bleu agrémenté de nuages, les visages de George Floyd, Américain noir asphyxié par un policier blanc lors de son interpellation aux États-Unis, et d’Adama Traoré, mort en juillet 2016 après son arrestation par les gendarmes à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise)

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Gheys Patrick, dimanche 5 juillet 2020, 18:26

    Raisonnons autrement : depuis quand autorise-t-on des fresques à la gloire (?) de criminels avec un lourd passé judiciaire ?

  • Posté par Biot Philippe, dimanche 5 juillet 2020, 16:06

    Lot-et-Garonne. Une gendarme de 26 ans tuée lors d’un contrôle routier. Le conducteur arrêté. Puisque chaque intervention musclée fait la une dans les cités ou dans cetaines villes, il est nécessaire de donner de la publicité aux conditions de travail de la police.

  • Posté par Propronet Juste, dimanche 5 juillet 2020, 13:58

    Juste retour de flammes.

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, dimanche 5 juillet 2020, 13:54

    Une histoire qui dérange.------- https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Adama_Traor%C3%A9#Affaires_impliquant_d'autres_membres_de_la_famille_Traor%C3%A9

  • Posté par Biot Philippe, dimanche 5 juillet 2020, 12:42

    FRANCE: En 2018, 25 policiers et gendarmes ont été tués durant l'exercice de leurs fonctions (contre 15 décès en 2017). Parmi eux, 11 étaient fonctionnaires de police. Quatre sont décédés en mission lors d'opérations de police et 7 sont morts en service, c'est-à-dire durant les heures de travail en dehors des missions opérationnelles. La gendarmerie compte 14 militaires décédés, dont 9 en mission.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une