Accueil Monde Afrique

Maroc: nouveau record de contaminations, une ville placée en quarantaine

L’état d’urgence sanitaire a été prolongé jusqu’au 10 juillet, le port du masque reste obligatoire et les frontières toujours fermées « jusqu’à nouvel ordre ».

Temps de lecture: 2 min

Le Maroc a annoncé dimanche 698 nouveaux cas de contamination au Covid-19, soit son bilan quotidien le plus élevé depuis début mars, un nouveau foyer épidémiologique étant apparu dans une usine de la ville de Safi, qui a été placée en quarantaine.

Ces nouveaux cas portent le bilan total à 14.132 officiellement recensés, depuis l’annonce du premier cas au Maroc début mars, dont 234 décès et 9410 guérisons, selon le ministère de la Santé.

À lire aussi De Lisbonne à Naples, les nouveaux foyers de coronavirus pris très au sérieux

La plupart sont dus à l’apparition d’un foyer de contamination dans une usine de conserve de poissons à Safi (sud), une ville portuaire à vocation industrielle.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la ville a été placée en quarantaine et ses quelque 300.000 habitants soumis à un confinement total, ont annoncé dimanche les autorités locales, citées par la presse.

Etat d’urgence sanitaire

Le royaume, 35 millions d’habitants, a accéléré son déconfinement le 25 juin avec la réouverture des cafés, restaurants, hôtels et salles de sport ainsi que la reprise du tourisme intérieur et des déplacements interurbains.

À lire aussi Etats-Unis: plus de 50.000 nouvelles infections au coronavirus en 24 heures, un record

Les mesures de restriction, en vigueur depuis la mi-mars pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus, avaient déjà été assouplies en deux étapes.

L’état d’urgence sanitaire a été prolongé jusqu’au 10 juillet, le port du masque reste obligatoire et les frontières toujours fermées « jusqu’à nouvel ordre ».

Une demi-douzaine de villes restent soumises à des restrictions en raison de l’apparition de foyers épidémiologiques « en milieu professionnel », notamment dans des exploitations de fraises dans l’ouest du pays.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Taif Mohamed, dimanche 5 juillet 2020, 15:26

    Ils ont doublé les tests et la plupart des gens testés n'avaient même pas de symptômes , si on faisait pareil chez nous, en ce moment, ça causerait obligation de porter le masques et de deuxième vague. Toutes les entreprises comptant un certain nombre d'ouvriers sont tenues de les tester et les cas positifs sont isolés (voir même "déportés" vers des hôpitaux militaires) et traités à la chloroquine.

  • Posté par Propronet Juste, dimanche 5 juillet 2020, 13:52

    Du moment que leurs frontières restent fermées, c'est très bien.

Plus de commentaires

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une