Accueil Culture Livres

Michel Wittock, dernier chapitre

Le bibliophile belge Michel Wittock s’est éteint ce week-end à l’âge de 84 ans. La Bibliotheca Wittockiana, c’est lui.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

La bibliothèque qui porte son nom est l’œuvre de sa vie, une œuvre qui s’est édifiée lentement sur l’amour des livres, une passion de jeunesse qui ne s’est jamais éteinte, écrit son ami écrivain et Prix Rossel Jean-Luc Outers sur le site de la Bibliotheca Wittockiana. Au point que très tôt, il décida de céder à son frère les rênes de l’entreprise familiale pour se consacrer à ce qui allait le mobiliser à temps plein. La vie est trop courte, semblait-il dire, pour s’égarer sur des chemins de traverse alors qu’elle nous enjoint d’aller à l’essentiel ».

Le bibliophile belge Michel Wittock s’est éteint ce week-end à l’âge de 84 ans. La Bibliotheca Wittockiana, c’est lui. Seul musée au monde qui soit principalement consacré à la reliure d’art, on y trouve une collection unique de décors de reliure témoignant de l’évolution des styles à travers cinq siècles, depuis la Renaissance jusqu’aux créations contemporaines.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs