Accueil Monde États-Unis

En campagne, Trump joue la carte blanche

Les discours prononcés par le président américain lors des célébrations du 4 juillet laissent peu de place au doute : le Républicain s’inscrit en porte-étendard de la « colère blanche ».

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 2 min

S’il subsistait un doute, ce week-end de 4 juillet l’aura vite balayé : Donald Trump est bien entré en campagne. Si les discours prononcés par les présidents américains à l’occasion de la fête nationale ont traditionnellement des accents rassembleurs, ceux du milliardaire républicain ont largement dérogé à la règle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs