Déceptions en série dans les essais cliniques de médicaments contre le coronavirus

Déceptions en série dans les essais cliniques de médicaments contre le coronavirus
Photo News

La liste des médicaments potentiels contre le Covid-19 continue de se réduire : après l’hydroxychloroquine, les essais cliniques européens Solidarity et Discovery ont également abandonné le traitement lopinavir/ritonavir, jugé inefficace et suspecté d’effets indésirables.

Après cette décision, ces deux essais ne portent désormais plus que sur un seul médicament, le remdesivir, qui vient d’obtenir une mise sur le marché conditionnelle au sein de l’Union européenne.

L’association des deux médicaments antiviraux lopinavir et ritonavir, utilisée contre le virus du sida (et vendue sous le nom de Kaletra), avait déjà été abandonnée fin juin par un autre important essai clinique, le Britannique Recovery.

La même décision a été prise conjointement samedi par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’essai Solidarity qu’elle organise et par les responsables français d’un essai partenaire, Discovery.

L’OMS a du même coup définitivement entériné l’abandon de l’hydroxychloroquine, décidé le 17 juin.

« Bien que des dizaines de traitements contre le Covid-19 soient évalués à travers le monde, aucun n’a pour l’heure montré d’efficacité remarquable, à l’exception d’un stéroïde, la dexaméthasone, chez les malades les plus touchés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous