Standard: il n’y aura pas de stage en France la semaine du 20 juillet

Photo News
Photo News

Au Stade de Reims, que les joueurs liégeois défieront le 1er août à Liège, c’est l’OGC Nice, qu’ils avaient déjà affronté la saison dernière (victoire 2-1, juste avant le début du championnat), qui s’est ajouté au programme. Si les conventions doivent encore être signées, la rencontre face aux hommes de Patrick Vieira se disputera le samedi 25 juillet, en bord de Meuse ou à l’Académie, étant entendu qu’une de ces deux confrontations franco-belges au moins aura lieu à Sclessin, où le Standard ne s’est plus produit depuis le 7 mars dernier. Ce sera une façon pour Mehdi Carcela et ses équipiers de retrouver leurs repères et de fouler la nouvelle pelouse, complètement réensemencée, avant le début officiel de la saison 202-2021.

Si le Standard a inscrit ce match face à Nice à son menu, c’est parce qu’il n’y aura pas de stage durant la semaine du 20 juillet, dans la foulée du match programmé face à Malines deux jours plus tôt. Dès la fin du confinement et la réouverture des frontières, le club liégeois avait activé plusieurs pistes, dont une menant précisément sur la Côte d’Azur. Mais le projet, très compliqué à concrétiser en termes d’organisation, n’a pas abouti, le Standard n’étant pas parvenu à trouver la bonne combinaison trajet – hôtel – terrain d’entraînement, en tenant compte qui plus est des mesures sanitaires en vigueur. L’affaire est donc pliée pour Philippe Montanier, qui dans une préparation longue de huit semaines, avait souhaité offrir à ses joueurs, pendant quelques jours, un décor un peu différent que celui de l’Académie. Il faudra donc trouver une autre formule.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous