Accueil Opinions Éditos

Non, il n’y a pas de plan «retour», et c’est un scandale

Nos autorités ont ouvert les frontières et laissé partir tout le monde sans élaborer aucun plan, sans prévoir aucune procédure, sans mettre en place aucune chaîne de responsabilité pour gérer les Belges de retour d’une zone recontaminée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est comme si le gouvernement découvrait le 6 juillet que les vacances commencent le premier », nous déclare Philippe Devos, le chef urgentiste du CHC Liège. C’est très dur, mais ce qui est affligeant, et en fait extrêmement triste, c’est que c’est la réalité.

Il y a deux semaines, après le dernier Conseil national de sécurité (CNS), nous avions interrogé : « Mais qui va veiller sur nous cet été ? » Notre impression était que les gouvernements et le GEES nous disaient : « Salut et à la rentrée ! », après nous avoir enjoint de bien nous tenir à l’étranger ou à domicile. Ce jour-là, à la une, nous étions en fait déjà inquiets : « C’est la dernière fois qu’on s’entend avant septembre ? On communique comment d’ici là ? Et qui va tenir la boutique et regarder le baromètre de la contamination pendant qu’on sera en “congé”  ? Qui va appuyer sur le bouton rouge ou sur le bouton vert ? »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

37 Commentaires

  • Posté par swinge olivier, jeudi 9 juillet 2020, 17:34

    si vous aviez la moindre hésitation, constatez : di rupo est totalement incompétent....

  • Posté par Lambert Guy, jeudi 9 juillet 2020, 8:09

    Tout ce ramdam n'est-il pas organisé? De fait, le gouvernement n'a-t-il pas sciemment annoncé les mesures de testing et surtout de quarantaine au retour des vacances après le début des vacances pour favoriser les secteurs du tourisme et du transport aérien notamment. Si ces mesures avaient été annoncées en juin, le risque était que beaucoup moins de personnes partent.

  • Posté par L'Hermite Marc, mercredi 8 juillet 2020, 18:54

    On eût aussi mieux fait de prolonger, comme c'était possible, les pouvoirs spéciaux pour les 3 mois supplémentaires d'été, de "vacances"... Et le Parlement ne va-t-il pas, lui aussi, être mis en vacances: donc un gouvernement qui ne pourra pas gouverner et un Parlement aux abonnés absents (j'oubliais que c'est une kyrielle de gouvernements et de parlements et ue ribambelle de ministricules...).

  • Posté par Gabriel Jacqueline, jeudi 9 juillet 2020, 15:38

    Vous avez tout-à-fait raison.

  • Posté par L'Hermite Marc, mercredi 8 juillet 2020, 18:49

    moi je vois "Béatrice Delvaux, Editorialiste en chef"

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs