Accueil Monde Europe

Russie: la journaliste Svetlana Prokopieva échappe à la prison

Elle était poursuivie pour « apologie du terrorisme » pour une chronique lue sur une radio indépendante après l’attentat-suicide d’un adolescent anarchiste contre un bâtiment du FSB.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Il s’agit d’une affaire montée contre tous ceux qui se soucient de l’avenir de notre pays… » Un collectif de personnalités russes de la culture et de la défense des droits de l’homme s’était mobilisé lundi pour défendre Svetlana Prokopieva quelques heures avant le verdict attendu d’un tribunal militaire régional.

La journaliste était jugée pour une chronique lue sur une radio indépendante après l’attentat-suicide d’un adolescent anarchiste contre un bâtiment du FSB, l’un des héritiers du KGB. Elle y dénonçait le climat politique instauré par le Kremlin de Vladimir Poutine et par la toute-puissance des services de sécurité. Un appel justifiant le terrorisme, a dénoncé le parquet qui exigeait six ans de prison.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs